Blog Miss Delza : Actualité sur la marque, les créations et la mode

Vous trouverez sur ce blog les dernières nouveautés et créations de Miss Delza, mais pas que ! Vous pourrez lire également des articles sur l’art de vivre, sur la mode, les cuirs et autres matériaux, de life style. Miss Delza souhaite partager avec vous ses réflexions, bons plans et astuces pour les femmes  ayant un goût prononcé pour la mode et bien sûr les sacs originaux de créateurs français ! 

Derniers articles

L’origine des peaux de cuir

Les peaux proviennent de l’élevage des animaux pour la viande, pour le lait ou la laine pour le mouton. Pour certaines espèces protégées comme les reptiles les animaux sont élevés pour leur peaux dans des fermes. En effet les prélèvements des reptiles dans leur milieux naturels sont soumis à des quotas régis par la Convention de Washington ou CITES 1973, Convention sur le commerce International des espèces de faune et de flore  sauvages menacées d’extinction.
Le négociant en peaux brutes récupère les peaux sur les dépouilles des animaux dans les abattoirs et il les revend aux tanneries par lots homogènes après le tri et la pesée.
A ce stade les peaux brutes doivent être traitées rapidement car elles sont putrescibles .La conservation est faite soit par le salage soit par le froid.

Les cuirs provenant des mammifères


La qualité de la peau dépend de la race des animaux, de l’âge, des conditions d’élevage et de l’alimentation. Certaines peaux sont abîmées par des maladies de peaux (teigne, gale, poux) ou par des cicatrices de barbelés, d’épineux ou par les marques de feu. Tout cela modifie la structure des peaux et par conséquent la qualité des futurs cuirs. Les différentes espèces sont les bovins avec la vache, la vachette, le veau, le taureau. Nous avons aussi les ovins avec le mouton et l’agneau et les caprins avec la chèvre et le chevreau. D’autres mammifères domestiques moins courants comme le porc, le cheval (cuir cordovan) et le buffle.
En fonction de la zone  la qualité de la peau est différente. La meilleure zone avec une peau très homogène et dense est le croupon qui correspond à la croupe et au dos jusqu’aux membres antérieurs. La peau du collet (cou) est très irrégulière et ridée. Enfin la zone des flancs qui correspond au ventre avec une peau très mince et irrégulière.
Il existe des cuirs venant d’autres mammifères comme : le kangourou, le cerf, l’élan, l’orignal, le pécari, le phoque, l’antilope.

Les cuirs provenant des reptiles


Les crocodiliens : La spécificité de la peau des crocodiliens est la plaque de cornes qu’ils ont sur le dos. Par conséquent la peau du dos est inutilisable. Ces plaques de cornes sont plus ou moins  nombreuses sur la partie ventrale et complètement absentes des flancs .Le classement des cuirs finis est réalisé en fonction de la largeur du ventre puis selon l’absence de défauts. Ce sont des cuirs réservés à la maroquinerie et aux chaussures de luxe.

cuir crocodile

Crocodylus Porosus (crocodile marin) : Originaire d’Asie et de la côte nord de l’Australie. C’est la peau la plus recherchée caractérisée par la régularité des petites écailles rondes du flanc qui deviennent progressivement des petites écailles polyédriques sur le ventre.

Crocodylus Niloticus(crocodile du Nil) : Originaire du sud  de l’Afrique. Les écailles sont angulaires et plus grosses.

L’alligator Mississipiensis : Originaire du fleuve Mississipi dans le  sud des USA.
Les écailles rondes de grande taille sur les flancs  deviennent angulaires tétraédriques sur le ventre.
Le caïman : Originaire d’Amérique Centrale. Seuls les flancs sont utilisés. En effet le ventre comme le dos ont des plaques de cornes.

Les lézards : chez le lézard toute la surface de la peau est utilisée. Ces cuirs sont réservés à la petite maroquinerie. La peau la plus recherchée est celle du lézard de Java (varanus salvator) d’Indonésie  pour sa pigmentation présentant deux anneaux noirs, les lézards indiens (Agra, Bengal, Calcutta), les lézards sud-américains (tupinambis, tejuixin) et les lézards africains (iguane, varan ,caméléon)

Les serpents : Seuls les serpents de grandes tailles sont utilisés pour le cuir.  Le boa et l'anaconda d’Amérique du sud , le python d’Afrique, le karung (serpent d'eau)d’Indonésie et le serpent corail d’Indonésie. Ces cuirs sont destinés à la petite maroquinerie ou aux chaussures de luxe


Le cuir provenant des poissons


Ces cuirs sont réservés à des articles de maroquinerie de petite taille. Le développement des techniques d’assemblage des peaux avec des raccords invisibles permettent de l’utiliser pour des sacs à main. Les poissons plus fréquents sont l’anguille, la perche du Nil, le saumon, la morue, le loup de mer. 
La roussette et la raie sont très prisées pour la beauté de leurs écailles. Ce sont des cuirs très précieux utilisés exclusivement en petite maroquinerie, dans le gainage de stylo ou  pour des incrustations sur des petits meubles des artisans du luxe. Ce type de cuir est appelé cuir Galuchat de l’artisan français Jean –Claude Galuchat qui a révélé le travail de ce type de cuir.

cuir saumon

 

Le cuir provenant des oiseaux


La plus importante est l’autruche élevée en  Afrique du sud et Europe pour sa viande, ses plumes et son cuir. Les petits picots caractéristiques de ces cuirs correspondent à l’emplacement des plumes. Le cuir peut également provenir des autruches nandous, émeus et du coq.

Catégorie(s) : Tout savoir sur le cuir

Newsletter

Rejoignez-nous aussi sur…